ANG 500 Beyoncé et ses jumeaux

La grossesse de Beyoncé a représenté et représente encore un buzz sur le net. En fait, les fans ont accueilli cette incroyable nouvelle dans la joie. Comme preuve, la photo a été publiée sur Instagram et a remporté un succès. Elle est même la plus likée sur ce réseau social. Queen B, la charmante femme de Jay Z attendait impatiemment les jumeaux. Et maintenant qu’ils sont là, le couple est comblé de bonheur.

Une grossesse un peu difficile mais passionnante

Comparée à sa première grossesse, celle-ci s’avèrait un peu compliquée. En effet, les choses ne se passaient pas réellement comme Beyoncé s’y attendait. La cause serait probablement la difficulté qu’elle éprouvait à gérer son énergie. Mais, peu importe les difficultés, elle les avait surmonté. Elle profitaity de chaque instant de sa grossesse en compagnie de son cher mari et de leur enfant.

Le bonheur de Queen B se lit sans difficulté

Un mois après l’accouchement, les jumeaux Sir et Rumi se voyaient pour la première fois. Tout cela n’est autre que l’œuvre de leur mère en partageant la première photo. Tout a été fait de manière magistrale : Beyoncé posait avec ses jumeaux en les tenant contre elle. Elle portait une longue étole satinée accompagnée d’une voile turquoise. Le tout tombe en cascade sur ses courbes aussi parfaites qu’avant. Comme décor, elle a choisi une arche de fleurs colorées et l’océan constitue la toile de fond. Les deux bébés nés prématurément ont l’air de bien se porter et cela au grand bonheur des parents.

L’histoire des prénoms des jumeaux du couple Carter

Au départ, des rumeurs circulaient qu’une fois arrivés au monde, les jumeaux auront comme prénoms Swan et Bea. Mais tout compte fait, aucun des deux ne s’appelle ainsi. Sir et Rumi sont alors choisis parmi tant d’autres. Et comme le prénom de leur première fille nommé Blue Ivy, ceux des jumeaux sont également déposés. Selon les analyses, le couple s’est inspiré de l’œuvre d’un poète musulman datant du 13ème siècle. On pense alors que Rumi découle de l’hommage apporté à Djalâl ad-Dîn Rûmî. C’était à la fois un maitre spirituel, un juriste, un érudit et un théologien persan. Ce personnage était réputé pour ses poèmes mystiques de l’Islam. En même temps, il était parmi les célèbres soufis. Par ailleurs, il était le fondateur de la cérémonie du samâ des  derviches tourneurs. Ses vers défendent une grande spiritualité se basant sur la beauté, l’amour, la danse, la musique, l’art et encore d’autres. Quant au prénom Sir, il ferait alors sans nul doute référence à un poème de ce grand personnage.

Si vous désirez découvrir davantage sur la naissance des jumeaux de Béyoncé et Jay Z, vous en trouverez sur la toile. Dans le cas où vous voulez lire les versions en anglais des articles, pensez à améliorer votre niveau en cette langue. Pour ce faire, il vous suffit de cous inscrire auprès du centre Angelio Academia afin de suivre des cours d’anglais à Paris.