L’agent de surveillance, le garant de la sécurité

Facilement reconnaissable par le biais de son apparence, l’agent de surveillance est bien souvent une personne à la silhouette imposante et porte souvent une oreillette avec une tenue sombre. Il est généralement aposté dans des lieux stratégiques partout en ville. Vous le retrouvez dans une banque, au supermarché, à l’entrée d’un musée, d’un casino ou d’une boîte de nuit, à l’intérieur des boutiques et devant les résidences de standing et même dans les salles de spectacles. Son principal rôle est de veiller à la sécurité des endroits privés et publics et à la protection des biens ainsi que des personnes.

Les compétences d’un agent de surveillance

Un agent de surveillance est un professionnel compétent ayant suivi une formation adéquate pour l’exercice de ses fonctions. Ainsi, durant la formation qu’il a suivi, il devrait apprendre différents techniques de combat étant donné que les confrontations sont susceptibles de s’éclater dans son métier. Par conséquent, il doit aussi maîtriser l’art de la défense afin de protéger son corps. Il connaît forcément les consignes de sécurité de base et les consignes spécifiques à l’endroit dont il assure la protection. Il respecte à la lettre les règles de sécurité en même temps que les conventions sociales.

Les missions d’un agent de surveillance

La première mission d’un agent de surveillance est d’appliquer les règlements du site et de veiller à ce que les autres les appliquent également. Il surveille le périmètre désigné dans son contrat. Pour ce faire, il effectue fréquemment des rondes. En cas de conflit ou de tentative d’effraction, il devrait savoir rassurer et parler calmement avec ses opposants. Prévenir les conflits fait donc partie de ses attributions, tout comme l’intervention en cas d’anomalie (l’évacuation des personnes, les premiers secours, l’appel des pompiers ou des policiers, la fermeture des accès, etc.).

Les qualités requises chez un agent de surveillance

Un agent de surveillance est une personne en excellentes conditions physiques. En plus d’être un bon observateur, il a le sens du service, car il aime venir en aide à autrui. Il a un du sang-froid et sait rester calme, qu’importe la gravité de la situation dont il fait face tout en restant courtois. Sa maîtrise de soi est sans égal. Cela fait partie de son caractère de fin psychologue et de diplomate.

La carte professionnelle d’un agent de surveillance

Chaque agent de surveillance possède obligatoirement une carte professionnelle. Elle est issue par la Préfecture en suivant plusieurs critères. Le premier concerne la justification de l’aptitude professionnelle grâce à l’obtention d’une certification professionnelle reconnue par l’État. Ce certificat peut être remplacé par un justificatif de l’exercice antérieur de ce métier. Le second critère est le fait d’avoir un casier judiciaire vierge, donc exempt de tous problèmes avec la juridiction locale et internationale. La troisième et dernière condition est à propos des cas de moralité. En d’autres termes, un agent de surveillance ne doit pas être déjà connu en mal par la police ni la gendarmerie, même si votre casier judiciaire n’en a pas été marqué.